Captation et montage : Zenzel Photographie

 

Numéro de mât chinois avec Yukkie l’Oiseau

Rencontre entre un homme qui rêve de voler et un oiseau

Autour de son mât chinois, Rocco Le Flem nous emporte dans un moment d’émotion extraordinaire. Il enchaîne avec poésie des prouesses déconcertantes, alternant puissance et fragilité.

Numéro de mât chinois Antoine et Rocco

Antoine et Rocco… Toujours plus haut !

Un duo efficace c’est avant tout une rencontre. Artistique mais aussi amicale en ce qui concerne Antoine  et Rocco dont la complicité sur scène est évidente. Et pourtant ces deux là se défient, se cherchent, se poussent et se repoussent pour mieux se retrouver autour de leur mât chinois planté sur le plateau comme un étendard, à tel point que leur duo en deviendrait presque un trio.

 

De l’Argentine à la Corée en passant par le Japon ou les planches du fameux cabaret Wintergarten de Berlin, leur mât chinois les suit en effet partout, d’aéroports en salles de spectacles, et se plie sans rechigner à chacune de leurs acrobaties. Car c’est bien de cela qu’il s’agit ! Entre sauts périlleux, «  drapeaux » et autres « glissades de la mort », ils enchaînent les prouesses physiques avec une aisance déconcertante.

C’est peut être pourquoi, après deux passages remarqués au Plus grand Cabaret du monde (France 2), ils obtiennent en 2006 la médaille d’argent au Festival Mondial du cirque de Demain et en profitent pour rafler le Prix Arte, le Prix de la Ville de Paris, le Prix du cirque Kobzov ou encore celui du cirque Heloize. Et la médaille de bronze au Festival International de Massy en 2010 avec le prix de la ville.

numéro de Sangles aériennes

En duo avec Yukkie l’oiseau…

 

Les sangles aériennes sont l’une des disciplines les plus difficiles si l’on veut proposer un numéro qui va au-delà d’une simple performance technique. Dans ce numéro, force et fluidité se mélangent pour décupler l’émotion que dégage cet artiste habité. Un moment d’une intensité rare.

Numéro burlesque

EN 2018, EUGÈNE OUISKI PRÉSENTE :

LA GUITARE

Eugène Ouiski, ancien employé des wagons-lits, est aussi un passionné de musique.
Animé par une constante recherche d’absolu et de perfection, il se lance à corps perdu dans sa nouvelle carrière de soliste virtuose.
Un homme, une chaise, un portemanteau et une guitare, ou la promesse d’émotions inoubliables…

Sur scène, il dégage une naïveté fragile qui contraste étonnamment avec sa force physique hors du commun.
C’est cette dichotomie qu’il se plaît à développer dans son personnage burlesque d’Eugène Ouiski, en collaboration avec le clown metteur en scène Hervé Langlois.

Références

Rocco Le Flem

 

Téléphone : +33(6) 66 79 70 66

Mail : rocco.leflem@yahoo.fr

Paris – France

Si vous ne disposez pas des accroches nécessaires pour haubaner le mât chinois, il est possible d’adapter le numéro solo en remplaçant les 3 points d’accroches par des cordes, tenues par 3 personnes.

Fiche technique pour l’implantation du mât chinois

  • Haubanage : en 3 ou 4 points
  • Tension par point : 200 kgs
  • Hauteur du mât : 6 mètres ou moins…(prévenir sur la hauteur disponible)

Types d’accroches :

  • coins d’une scène, lests de 300 à 500 kgs par point,
  • anneau de levage au mur ou au sol,
  • tout type d’accroches qui permettent de passer un mousqueton ou une sangle d’escalade.